PortailAccueilFAQRechercherEuroairportEuroairport Spotter Team - Trafic LFSBS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 grève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
POKÉMON

avatar

Messages : 548
Date d'inscription : 02/05/2008
Localisation : 47°6127883/7°5369732

MessageSujet: grève   Mar 12 Jan - 20:04

Attention demain matin mouvement de grève à l'EAP

POKÉMON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POKÉMON

avatar

Messages : 548
Date d'inscription : 02/05/2008
Localisation : 47°6127883/7°5369732

MessageSujet: grève   Mer 13 Jan - 10:54

Après l'épisode neigeux du week-end dernier, qui avait notamment paralysé les aéroports de Lyon et de Toulouse, les passagers des transports aériens vont de nouveau devoir faire preuve de patience non seulement ce mercredi, mais aussi jeudi. En cause : neige et pluies verglaçantes combinées à un appel à la grève chez les contrôleurs aériens, le préavis étant valable pour 48 heures. La direction générale de l'aviation civile a demandé aux compagnies aériennes d'annuler la moitié des vols à Orly et 15 à 40% à Roissy. Des perturbations sont également à prévoir à Marseille, Toulouse, Nice et Lyon. Des interrogations demeurent pour Beauvais, Brest, Montpellier. Jeudi, le trafic devrait être un peu moins perturbé en raison d'une météo plus clémente, mais 30% à 40% des vols devraient néanmoins être annulés à Orly et 10% à 15% à Roissy. Air France a annoncé qu'elle assurerait ce mercredi tous ses vols longs courriers au départ de Paris, mais 50% (Orly) à 75% (Roissy-Charles-de-Gaulle) de ses vols intérieurs et européens.

Si l'on comprend les perturbations dues à la neige, pourquoi cette grève qui vient s'y ajouter ? Les syndicats CGC-CGT-FO-Unsa/IESSA d'un côté et CFDT de l'autre s'inquiètent en fait d'un projet gouvernemental d'aller vers une structure européenne intégrée pour la navigation aérienne (Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Suisse, Luxembourg), dans lequel ils voient un "démantèlement de la DGAC", dont les 12.000 salariés appartiennent à la fonction publique d'Etat. En revanche, le Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA) a précisé mardi qu'il ne se joignait pas à l'appel à la grève, saluant notamment des engagements de la part du gouvernement sur "le retrait du projet de transformation de la DGAC en établissement public".

"Un enjeu formidable"

Pour la DGAC, "il y a un enjeu formidable qui s'inscrit dans une évolution permanente de la navigation aérienne". L'aviation civile rappelle ainsi les objectifs d'une nouvelle organisation : le maintien d'un haut niveau de sécurité malgré un trafic en hausse de 50% dans les 15 prochaines années, une réduction de 17 km en moyenne des routes aériennes, un maintien de la ponctualité des vols et une diminution des coûts facturés aux compagnies.

Mais les syndicats grévistes craignent à l'instar de la CFDT "des conséquences sociales inacceptables" et veulent rester dans un système de coopération, qui pourrait être renforcé. Ils dénoncent aussi les réductions de postes (400 en deux ans) dans le cadre du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATH Spotter
Modo
avatar

Messages : 2494
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 31
Localisation : Brunstatt

MessageSujet: Re: grève   Lun 10 Mai - 23:08

Slt

LONDRES, 10 mai (Reuters) - Vingt jours de grève seront observés par le personnel de cabine de la compagnie aérienne British Airways en mai et juin, a annoncé lundi le syndicat unite.

Ces arrêts de travail ont été fixés du 18 au 22 mai, du 24 au 28 mai, du 30 mai au 3 juin et du 5 au 9 juin.

Ce sera le troisième mouvement de ce type depuis le début de l'année pour les hôtesses et stewards qui protestent contre leurs conditions de travail et réclament de meilleurs salaires.

Unite représente environ 90% des 12.000 employés de cabine de la compagnie.

British Airways, déjà mise en difficulté en avril par la paralysie du trafic aérien en raison de l'éruption d'un volcan en Islande, s'est dite déçue par la décision du syndicat de recommander à ses membres de rejeter la dernière offre de la direction.

Les deux parties avaient repris les négociations le mois dernier après les sept jours de grèves cumulés du mois de mars qui ont coûté entre 40 et 45 millions de livres (46 à 52 millions d'euros) à la compagnie.

BA cherche à économiser 62,5 millions de livres par an (72 millions d'euros) pour faire face à la baisse de la demande, à la volatilité des prix du pétrole et à une concurrence accrue. (Aerocontact)

_________________
++
Xav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: grève   

Revenir en haut Aller en bas
 
grève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EuroAirport Spotter Team :: BSL [LFSB] Euroairport Bâle-Mulhouse :: [Euroairport] News / Divers-
Sauter vers: